menu

En terrain connu

Publié le 10 juin 2016

Rémy Rioux, nouveau directeur général de l’Agence française de développement (AFD) et fin connaisseur des enjeux économiques et de financement en Afrique, a pris ses fonctions le 2 juin au service d’un essor ambitieux de l’Agence tracé par le président de la République.

Passé par la rue d'Ulm et l'ÉNA, Rémy Rioux a fait ses armes à la Cour des comptes, au Trésor et au sein de l'Agence des participations de l'État. Ancien directeur de cabinet du ministre de l'Économie, des Finances et du Commerce extérieur Pierre Moscovici, il est nommé en 2014 par Laurent Fabius secrétaire général adjoint du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, où il pilote le volet financier des négociations de la COP21

A l'automne 2015, il est chargé de la mission de préfiguration du rapprochement alors envisagé entre l'AFD et la Caisse des Dépôts et Consignations. A ce titre, Rémy Rioux avait auditionné la Fédération des Epl en décembre dernier sur les conséquences potentielles d'un tel rapprochement pour les Epl en général, et les Outre-mer en particulier.

Située au coeur de la relance de la politique française de développement via la hausse de 4 milliards de ses financement d'ici 2020, pour atteindre 12.5 milliards d'engagements annuels, l'AFD demeure un actionnaire de référence des Epl en Outre-mer au sein des Sidom.

site internet afd.fr

Par Benjamin GALLEPE
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.