menu

 »Les régions vont devenir des opérateurs »

Publié le 27 avril 2016

Trois mois jour pour jour après son élection à la présidence de l’Association des régions de France (ARF), Philippe Richert a exprimé à Hervé Marseille le rôle croissant qu’ont vocation à jouer les régions au sein du mouvement Epl.

La loi NOTRe confie de nouvelles responsabilités aux régions en matière de transports interurbains, de développement économique et d'aménagement. "Pour exercer ces nouvelles missions, les régions qui étaient essentiellement sur des missions de pilotage vont devenir des opérateurs et ont vocation à s'investir davantage dans les Entreprises publiques locales", a déclaré Philippe Richert.

Le président de la nouvelle région Grand Est qui avait accompagné le développement des premières Sociétés publiques locales en 2011 en sa qualité de ministre des Collectivités territoriales, a ainsi réaffirmé sa confiance aux Epl. "Elles permettent aux collectivités locales de faire ensemble et peuvent faciliter la mise en œuvre de la loi NOTRe avec une exigence de proximité."

Après avoir rappelé la volonté de la FedEpl de voir les Entreprises publiques locales reconnues comme pleinement éligibles aux fonds européens par l'ensemble des régions, Hervé Marseille, vice-président de la FedEpl a invité Philippe Richert a poursuivre le dialogue lors de la Rencontre nationale des Epl du 7 juillet prochain.

Par Florian POIRIER
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.