menu

Trois concours pour valoriser le savoir-faire des Epl

Publié le 18 mars 2016

Entre le concours « Les hubs du Grand Paris » lancé par la Métropole, « Dessine-moi le Grand Paris de demain » de la région Île-de-France et « Réinventer la Seine » lancé par Paris, Rouen et Le Havre, les Epl ont de nombreuses opportunités pour démontrer leur expertise mais aussi leur capacité d’innovations.

Le concours des "Hubs du Grand Paris", annoncé par Manuel Valls et Patrick Ollier, veut faire appel à des talents français et internationaux pour penser l'aménagement des futurs quartiers de gare du Grand Paris Express. L'innovation est au cœur du projet et concerner plusieurs domaines : urbanisme, construction, économie, énergie, logistique… "Pour chaque site soumis à la consultation, le jury décidant du lauréat associera les acteurs du territoire, collectivités et aménageurs concernés, ainsi que la Mairie de Paris et la Région Ile-de-France". Le concours débutera officiellement à l'automne 2016 pour une désignation des lauréats en 2018 et une ouverture des gares entre 2022 et 2024.

De son côté, l'appel à projets "Dessine-moi le Grand Paris de demain", présenté par Valérie Pécresse portera sur sept thématiques de développement urbain, architectural et paysager couvrant l'ensemble du territoire francilien : – inventer les campus universitaires et de recherches de demain,- réaménager nos bords de fleuves, de la Seine, de la Marne et de l'Oise,- revégétaliser l'Île-de-France,- dessiner et concevoir des éco-quartiers de demain,- imaginer la smart région (mobilités, sécurité, déploiement du très haut débit et d'eservices, transition énergétique, co-working, etc.),- recoudre le territoire en intégrant mieux nos réseaux routiers et ferrés au paysage francilien,- repenser les entrées de villes notamment de Paris.

Ici aussi, l'innovation est de mise. Les consultations seront lancées à la fin de l'année 2016.

Enfin pour pousser l'innovation jusqu'à l'embouchure de la Seine, Paris, Rouen et Le Havre lancent l'appel à projets "Réinventer la Seine" afin de donner une deuxième vie à 42 sites qui jalonnent l'axe Seine et devront permettre "d'inventer de nouvelles façons de vivre, de travailler, de se déplacer sur et au bord de l'eau sur l'axe Paris-Rouen-Le Havre".

Par Margaux FIX
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.