menu

La nouvelle donne gouvernementale

Publié le 12 février 2016

Jeudi 11 février, le président de la République remaniait son gouvernement. Le point sur les changements pour les ministères en charge des affaires proches des Epl : logement, aménagement du territoire, collectivités locales, politique de la ville, réforme de l’État.

Alors que la presse fait l'écho du retour des écologistes et de l'ancien Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, le remaniement ministériel est aussi marqué par de nombreux changements moins apparents. En effet, le nouveau gouvernement Valls redistribue les maroquins en renouvelant plus d'un tiers de ses ministres et secrétraires d'État : 4 partants, parmi lesquels Sylvia Pinel au Logement et Marylise Lebranchu à la Fonction publique et la réforme de l'État, et 10 "entrants" :

Jean-Michel Baylet (Radicaux de gauche) dont c'est aussi le retour, prend la tête d'un nouveau ministère de l'Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales,- Emmanuelle Cosse (Europe Écologie-Les Verts) est nommée ministre du Logement et de l'habitat durable.

 

Parmi les nouveaux secrétaires d'État :

Estelle Grelier, députée (PS) de la Seine-Maritime, aux collectivités territoriales,- Hélène Geoffroy, députée (PS) du Rhône, chargée de la ville,- Barbara Pompili, députée écologiste de la Somme à la biodiversité,- Jean-Vincent Placé, sénateur (Union des démocrates et des écologistes) de l'Essonne, à la Réforme de l'État et la simplification.

Les Outre-mer sont à l'honneur avec la nomination d'Érika Bareigts, députée (PS) de la Réunion, au secrétariat d'État à l'Égalité réelle.

Le nouveau gouvernement compte 38 membres avec une parité respectée. Composition complète sur le site de l'Elysée.

Par Hervé LE DAIN
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.