menu

EplScope, baromètre de l’activité territoriale

Publié le 1 octobre 2015

Pour la troisième année consécutive, la Fédération publie son observatoire EplScope. Avec une stabilisation autour de 1200 sociétés et une progression de 25 % du nombre de projets de création, les Epl sont en ordre de bataille pour accompagner la reprise de l’activité territoriale. Retrouvez l’ensemble des analyses, évolutions globales, sectorielles et projections dans le nouveau volet barométrique 2015.

Son format large, ses données illustrées, sa typographie aérée confèrent à l'Eplscope une allure de manuel qui donne tout à voir et à savoir sur les Epl : leur rythme de création, l'évolution des activités du secteur du logement, du tourisme, de la mobilité etc., l'essor de la filialisation, la constitution de l'actionnariat, le regard des dirigeants sur leur activité… toutes ces informations sont quantifiées et replacées dans leur contexte pour donner une photographie fiable de l'état de santé des Epl dont voici les principales conlusions. Une synthèse est également mise à la disposition des plus pressés.

Un chiffre d'affaires stable à plus de 12 milliards d'euros

En 2014, les collectivités ont évolué dans un contexte bien particulier. La remise en cause du modèle financier des collectivités et les réformes territoriales engagées ont eu pour effet de reporter, voire d'interrompre certains investissements. Pour autant, dans ce contexte qualifié d'inédit, la dynamique du mouvement Epl est globalement épargnée. Au 1er juin 2015, les 1 208 sociétés en activité ont maintenu leur activité avec un chiffre d'affaires de 12,1 milliards d'euros, volume stable comparé à 2014.

Des Epl, une réponse globale

Aux côtés des acteurs historiques de l'aménagement, du logement et du tourisme, et après trois ans de croissance progressive, le secteur de l'environnement conforte son dynamisme. Dans les domaines de l'eau, de l'énergie et des déchets, la barre symbolique des 200 Epl pourrait être atteinte dans les prochains mois.

A l'heure actuelle, 54 % des Epl sont engagées dans une stratégie de multi-activité et 26 % des entreprises "mono-métiers" l'envisagent. Cette vision entrepreneuriale atteste d'une mutation progressive des Epl vers une diversification de leurs activités et de leurs savoir-faire pour apporter des réponses globales aux besoins des collectivités locales.

Les Epl font preuve de solidité

La quasi atonie de l'économie conjuguée aux séquences de réorganisation territoriale, engagée il y a plus de deux ans, agissent sur la confiance des dirigeants qui pointent un manque de visibilité à moyen terme. Les Epl font malgré tout preuve de solidité. Dans le logement, les mises en chantier progressent de 8 % avec 17 000 unités, le chiffre d'affaires dans le secteur de l'aménagement progresse de 20 % par rapport à 2013. Sur le volet financier, 51 % des dirigeants évaluent la situation de leur Epl confortable avec un niveau de capacité d'autofinancement suffisant (71 %) et de capitalisation satisfaisant (75 %).

Par Jean-Baptiste FOUCRAS
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.