menu

Les Sem immobilières renforcent leur production et les économies locales

Publié le 24 mars 2015

Avec 534 000 logements accueillant 1,3 million de personnes, les 215 Sociétés d’économie mixte (Sem) immobilières sont parmi les principaux acteurs du logement, social en particulier. En 2013, elles ont mis en chantier près de 17 000 logements, soit 8 % de plus qu’en 2012, et généré 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Les Sem ont également renforcé leur engagement dans les territoires dont les besoins en logement à prix abordable sont importants. Leurs activités et investissements confortent les économies locales.

Les Sem immobilières participent activement aux dynamiques économiques locales. En 2013, elles ont généré un chiffre d'affaires de près de 4 milliards d'euros. Côté investissements, leurs opérations de construction et de réhabilitation en cours représentent plus de 7,8 milliards d'euros de travaux.

En métropole, les Sem immobilières sont principalement situées dans les zones les plus tendues. Elles construisent là où les besoins sont les plus importants. Les deux tiers de leur patrimoine et 86 % de leur production sont situés sur les trois régions Ile-de-France, Rhône-Alpes et Paca.

Outre-mer, les Sem sont les principaux bailleurs sociaux. Elles jouent un rôle essentiel dans la mise en œuvre des politiques locales de l'habitat et le développement des activités économiques. Sur ces territoires marqués par de forts besoins en logements et une occupation très sociale, elles ont mis en chantier près de 6 000 nouveaux logements. Leur parc immobilier s'élève à plus de 108 000 logements, soit une progression de près de 4 %.

Dans ce contexte tendu, les Sem immobilières trouvent des solutions innovantes pour maintenir une production soutenue, tout en réhabilitant leur parc. Leur situation financière est dans l'ensemble satisfaisante. Les équilibres d'exploitation s'améliorent. Si 2013 a été particulièrement favorable aux Sem immobilières du fait du taux du livret A et des taux bancaires faibles, cette évolution témoigne de l'effort constant des Sem pour améliorer l'efficience de leur gestion.

Satisfait de ce niveau de performance, Jacques Chiron, président de la Fédération des Epl, rappelle que « L'ADN des Epl, c'est l'alliance réussie entre réelle maîtrise politique, management d'entreprise et proximité de gestion. C'est ce qui leur permet d'apporter des réponses sur-mesure aux multiples besoins des territoires et des habitants. Logements sociaux et libres, logements adaptés pour les séniors, les étudiants, les actifs en mobilité, accession, revitalisation commerciale…l'apport des Epl dans l'habitat est des plus larges. »

 

Les Entreprises publiques locales 1 214 Sociétés d'économie mixte (Sem), Sociétés publiques locales (Spl) et Sem à opération unique (SemOp) sont en activité en France. Les Epl interviennent dans une quarantaine de domaines, principalement dans l'aménagement, le tourisme, le logement, l'environnement, le développement économique et la mobilité. Elles emploient 74 000 personnes. Le montant de leur capitalisation s'élève à 3,9 milliards d'euros, détenus à 65 % par les collectivités locales. Les Epl gèrent un patrimoine de 534 000 logements, et logent 1,3 million de personnes. En 2013, elles ont réalisé un chiffre d'affaires de 12,3 milliards d'euros.

Contact presse : Axel Greleau : 01 53 32 22 46 – 06 83 24 21 53 – a.greleau@lesepl.fr

Par Axel GRELEAU
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.