menu

Visite de Rungis : 25 privilégiés à la découverte du plus grand marché du monde

Publié le 7 novembre 2013

Alors que s’achevait à peine la soirée de gala du Congrès des Epl aux Folies Bergère, 25 congressistes avaient choisi d’écourter leur nuit pour partir à la découverte des 232 hectares du Min de Rungis, 2e pôle économique de la Région Ile-de-France après La Défense. Retour sur cette visite à nulle autre pareille.

4 h 30 du matin, Dominique Batani, directeur du Marché de Rungis, accueille la délégation du Congrès des Epl pour près de 3 heures de visite. S'enchaîne la découverte du secteur de la marée, du terminal ferroviaire, du secteur des produits carnés – avec son pavillon de la triperie, ses ateliers de découpe, son pavillon des viandes et celui de la volaille et du gibier – du secteur des produits laitiers, de la zone des fruits et légumes et enfin du secteur horticulture et décoration où se trouve le pavillon fleurs coupées.On comprend alors mieux le rôle de la Semmaris, gestionnaire du Marché de Rungis, qui a la responsabilité de cette ville dans la ville, plus grande que la principauté de Monaco, et où se croisent chaque nuit plus de 11 000 salariés. On estime que près de 20 millions de bouches sont nourries grâce aux produits vendus sur le Min. Outre les espaces réservés à la vente, les congressistes ont ainsi pu découvrir que l'on trouve sur place des banques, une caserne de pompiers, un commissariat, les douanes, des stations-services, et une quinzaine de brasseries et restaurants. C'est précisément dans l'un d'eux, l'Etoile, que Stéphane Layani, P-dg de la Semmaris, a rejoint les congressistes qui n'auront pas résisté au plaisir de la dégustation de la tête de veau au petit déjeuner.  

Par Mathieu CAPS
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.