menu

Congrès et Conférence européenne des Epl : double première réussie

Publié le 5 novembre 2013

Le Congrès national et la Conférence européenne des Entreprises publiques locales ainsi que le Salon du développement local, qui, pour la première fois, se tenaient simultanément les 29 et 30 octobre, ont mis l’accent sur la performance solidaire, vocation commune inscrite dans l’ADN des 20 000 Epl en Europe. 2 000 élus, dirigeants, partenaires et interlocuteurs des Epl se sont retrouvés, autre première, au Cnit de Paris-La Défense. Le mouvement Epl a de nouveau fait la preuve de son dynamisme et de sa détermination à relever les défis qu’imposent les nouvelles donnes territoriales, économiques et sociales.

            « Notre vocation est d'apporter une performance globale aux territoires, de donner corps  partout en Europe aux projets des collectivités locales en mariant performance économique et dimension sociale », tel est le principal message délivré par les Entreprises publiques locales les 29 et 30 octobre dernier.20 débats ainsi que 4 visites de terrain étaient au programme. 10 délégations européennes et une centaine de représentants d'Epl européennes ont répondu à l'invitation de la Fédération des Epl et du Ceep, le Centre européen des employeurs et entreprises fournissant des services publics.De nombreuses personnalités ont témoigné leur attachement aux Epl. Michel Barnier, Commissaire européen pour le Marché intérieur et les services, et Thierry Repentin, ministre des Affaires européennes, sont venus souligner le rôle moteur des Epl en Europe et, par conséquent, l'importance de poursuivre l'intégration européenne dans le respect des initiatives et libertés des collectivités locales et de leurs Epl. Marilyse Lebranchu, ministre de la Réforme de l'Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique, et Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée à la Décentralisation, ont également mis en lumière l'apport majeur des Epl en faveur de la décentralisation et indiqué leur volonté de travailler avec la Fédération des Epl tant sur la configuration finale des Sem contrat que sur l'impact prévisible de la réforme territoriale, et tout particulièrement de la métropolisation, sur les Epl existantes.Une dynamique à entretenirJean-Léonce Dupont, président de la Fédération des Epl, a rappelé la bonne dynamique qui anime le mouvement des Epl dont les principaux indicateurs sont à la hausse, tant en termes de nombre d'entreprises (1 158 Epl ; + 4% en un an), de volume d'activité (11,93 milliards d'€ de chiffre d'affaires ; +2 % ), d'emplois (73 000 salariés ; +4%) que de projet de création d'Epl (246 projets ; + 10 %). La tendance est identique au plan européen comme en témoigne le panorama européen des Epl mis à jour à l'occasion de cet événement.Quelques sujet abordés lors des débats conditionnent la poursuite du développement des Epl parmi lesquels le projet de loi Alur qui envisage de soumettre les Sem immobilières à agrément administratif comme celui de l'accès optimal des Epl à la panoplie des financements structurants (fonds structurels, BPI, prêts CDC…). Autre point de vigilance des Epl, la transposition des futures directives européennes marchés publics et concessions qui doit permettre de graver dans le marbre du droit français la notion de in house chère aux Sociétés publiques locales ainsi qu'une distinction claire entre le régime des marchés publics et celui des concessions de service public.Des Trophées pour les EplLe palmarès 2013 des Trophées des Epl a été dévoilé le 29 octobre. 9 Epl restaient en lice parmi une trentaine d'entreprises candidates. Dans la catégorie « Habitat et développement urbain », la Semise (Sem de la Région parisienne secteur Sud-est) a été récompensée pour la rénovation globale du quartier Balzac à Vitry sur Seine dans une dynamique d'innovation, de diversification et de développement durable. La Semardel (Sem d'action pour la revalorisation des déchets et des énergies locales) a été distinguée dans la catégorie « Développement des territoires » pour avoir donné une seconde vie aux déchets de l'Essonne avec des résultats avant-gardistes en matière de valorisation des déchets. Ce denier a également décerné une mention spéciale à la Sopraf (Société publique régionale Abbaye de Fontevraud) qui a réussi le pari de faire entrer l'Abbaye de Fontevraud dans le 21e siècle à travers la création d'un pôle énergétique ultramoderne. Enfin dans la catégorie « Services au public », la Sara (Société d'aménagement de la Région d'Angers) a été primée pour avoir développé une chaufferie à biomasse source d'électricité verte et de chaleur équitable, tout en faisant émerger une filière bois créatrice d'emplois.Côté Salon du développement local piloté par le Groupe Moniteur, 50 exposants, acteurs, partenaires et fournisseurs des Epl et des collectivités locales, ont fait découvrir leurs produits, services et savoir-faire. Les grands partenaires des Epl, cercle dans lequel le groupe La Poste a fait cette année son entrée, y étaient à l'honneur.Rendez-vous est d'ores et déjà donné à Deauville les 7 et 8 octobre 2014 pour une nouvelle édition du Congrès national des Epl et du Salon du développement local.             

À télécharger

Par Axel GRELEAU
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.