menu

Colloque du Grand Est 2013 : en tourisme, visons le gagnant-gagnant !

Publié le 19 septembre 2013

Une centaine d’élus et de représentants d’offices, de comités départementaux et régionaux du tourisme se sont retrouvés le 16 septembre dernier au MuséoParc d’Alésia pour débattre de l’échelle de destination touristique et du marketing territorial. Ils répondaient à l’invitation des Epl du Grand Est, de la Fédération des Epl Bourgogne Franche-Comté et du Conseil de la Côte d’Or.       

                            

 Vincent Fuster, président de la Fédération des Epl de Bourgogne Franche-Comté, et Jean Burtin, président de la Fédération nationale des Offices de tourisme de France, ont exprimé leur attachement aux équilibres territoriaux tout en reconnaissant que le tourisme ne pouvait pas être partout. Dans ces conditions, la gouvernance et l'organisation territoriale du tourisme doit répondre à une véritable logique de cas par cas.

Propos confortés lors de la première table-ronde qui a également abordé la nécessité d'une concertation entre tous les acteurs de l'attractivité, d'une cohérence dans la destination touristique et aussi celle de placer le touriste-client au cœur de toute réflexion et de s'affranchir des réalités politiques et administratives. Le tout dans un seul objectif : établir une relation gagnant-gagnant entre les acteurs.Le rôle du marketing territorial dans la stratégie touristique, notamment dans son rapport au touriste, était au coeur de la seconde table ronde. Là encore, est apparue la nécessité pour les différents échelons territoriaux de jouer en équipe. Peu importe le nombre de marques développées sur un territoire si le travail de concertation entre les différents acteurs permet une logique de complémentarité.Christine Robin, vice-présidente de la Fédération des Epl de Bourgogne Franche-Comté, et Vincent Fuster sont revenus sur les valeurs qui permettent aux Epl de se montrer résistantes face à la crise, tandis que Marc Frot, président de la Sem Alésia, gestionnaire du MuséoParc, et Jean-Pierre Rebourgeon, vice-président du Conseil général de Côte d'Or, ont souligné le rôle indispensable des Epl pour porter des projets structurants.

Par Grégory DECOSTER
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.