menu

Les thermes de Balaruc-les-Bains sous le signe de la nouveauté

Publié le 19 novembre 2012

Une cinquantaine de congressistes ont découvert le 7 novembre dernier Balaruc-les-Bains, 2e station thermale française, dont les installations thermales sont gérées par une Société publique locale, la toute première dans ce secteur d’activité. 

Pour l'occasion, les participants étaient accompagnés de Brigitte Lanay, adjointe au maire déléguée au thermalisme et au tourisme, Hélène Mathevon, directrice générale des services de la mairie de Balaruc, et Pierre Lary, directeur de l'Office du tourisme. Ils ont pu découvrir la presqu'île de Balaruc et le chantier très technique du futur établissement thermal qui ouvrira ses portes en 2014, les fondations étant situées sous le niveau de la mer.Jacques Bruille, directeur de la Spleth, les attendait aux Hespérides, les thermes actuels où plus de 400 000 curistes sont traités annuellement pour des pathologies relevant de la rhumatologie et de la phlébologie. Ils ont pu pénétrer dans les diverses installations et suivre les explications sur les propriétés de la boue extraite de l'étang de Thau, utilisée pour des soins. Ils ont ensuite visité O'Balia, le centre bien être, où leur a été présenté la démarche mise en oeuvre pour passer d'un mode de gestion des thermes de régie en Spl.Les participants ont également pu apprécier Thermaliv, la gamme de produits cosmétiques à l'eau thermale de Balaruc, développée depuis 2010, dont commercialisation en ligne était lancée le jour même (www.thermaliv.fr) !

Par Marie-Anne RAMAZZINA
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.