entreprendre autrement pour les territoires servirlepublic.fr

La région d'accueil du congrès 2018 à Rennes :
Bretagne

L'art maîtrisé de l'anticipation

L’histoire des Entreprises publiques locales bretonnes révèle qu’elles ont souvent été pionnières en France. Face aux évolutions territoriales, elles ont toujours su trouver les réponses adaptées pour mener à bien des projets complexes. À la plus grande satisfaction des élus.

Elles sont au nombre de 65 et elles ont connu, sur les cinq dernières années, une progression exceptionnelle, de l’ordre de 35  %. Cette croissance s’explique par la capacité des Epl à répondre rapidement aux évolutions territoriales et aux besoins des collectivités locales. La preuve avec le lancement de 4  Sem d’énergies, créées par les 4 syndicats départementaux d’énergie de la Bretagne, une dans chaque département (Finistère, Morbihan, celles des Côtes- d’Armor et d’Ille-et-Vilaine sont à venir). Réunies au sein du Pôle Énergie Bretagne (PEB), elles seront mieux à même de déployer les interventions dans le secteur essentiel de la transition énergé-tique : biogaz, photovoltaïque, éolien…

D’autres projets innovants ont vu le jour, comme à Brest dans la rénovation énergé-tique des bâtiments avec la Sem de portage immobilier (Sempi). En 2017, Locminé (Morbihan) a inauguré la première station grand public de BioGNV, carburant très vert pour véhicule, produit sous une marque unique, Karrgreen®. Une révolution rendue possible grâce à la Société d’économie mixte Liger. Ainsi, le modèle de Sem devient l’un des outils privilégiés de la transition énergétique en Bretagne.

L’autre particularité des Epl bretonnes concerne le secteur du tourisme. Près de 20  % des intercommunalités ont dans ce domaine, recours au modèle de la Société publique locale (Spl), autre modèle de la gamme Epl, pour développer la promotion touristique des territoires, caractérisée ces dernières années par une approche straté-gique trop morcelée.

La première SemOp "golf" est bretonne

La fameuse adaptabilité des Epl aux enjeux de modernisation des services publics locaux trouve une illustration plus inattendue dans le secteur du golf. Celui de Saint-Laurent à Ploemel (Morbihan) est un poumon touris-tique pour la Communauté de communes d’Auray Quiberon Terre Atlantique (Aqta), avec une fréquentation annuelle de 200  000  visiteurs. Afin de tirer le meilleur parti de cet équipement communautaire, la collectivité a profité de la fin du contrat de concession pour créer la première Société d’économie mixte à opération unique (SemOp) pour la gestion d’un golf en France.

Les Epl bretonnes concentrent aussi leurs efforts sur la mobilité, la revitalisation des centres anciens ou encore la petite enfance. Avec un sens de l’anticipation souvent récompensé…

  Jean-Luc Gaudin

3 questions à Jean-Luc Gaudin

Président de la Fédération des Epl de Bretagne-Pays de la Loire

Comment percevez-vous le mouvement Epl en Bretagne ?

Le panel des Epl s’est progressivement élargi ces dernières années. Elles offrent de plus en plus aux élus les moyens pour agir vite et mettre en œuvre les projets indispensables au bon fonctionnement des services publics en matière d’aménagement, de petite enfance, d’énergies renouvelables, etc. À l’évidence, entre les élus des territoires et le monde des Epl, les rapprochements sont de plus en plus nombreux.

Les Epl accélèrent le temps de la mise en œuvre…

Parce qu’elles sont sur des dynamiques d’échanges d’expériences. Par exemple, la ville de Rennes va engager des travaux dans l’ancienne fac dentaire Pasteur. Le bâtiment accueillera une école et un « hôtel à projets », réflexion menée par la Sem Territoire Rennes. Cet exemple servira à d’autres. Nous assistons de plus en plus à l’émergence de projets où les Sem facilitent à l’évidence la mise en œuvre rapide des travaux. Les élus ont peu de temps pour montrer leur savoir-faire. La Sem le leur permet.

Que serait un congrès rennais réussi ?

Que chaque participant puisse repartir en se disant qu’il va s’inspirer des choses qu’il a apprises pour mettre de nouveaux services et/ou de nouveaux outils à la disposition de son territoire.

Propos recueillis par Stéphane Menu


Repères (infographie)

L'actu des Epl de la région


EN SAVOIR PLUS


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies utilisés dans le cadre de nos statistiques de visite. OK